Blog

Découvrez le classement des écoles de commerce 2023 (Le Figaro.fr – Etudiant)

Dans la nouvelle édition du palmarès du Figaro, l’excellence académique, le rayonnement à l’international et l’emploi des diplômés sont pris en compte.

Il y a des choses qui ne changent pas. Cette année, les trois marches du podium sont toujours occupées par HEC, l’Essec et ESCP au classement des écoles de commerce 2023 du Figaro. Mais il y a du changement concernant les deux écoles qui complètent le top 5: l’Edhec rend sa 4e place à l’EM Lyon. Depuis deux ans, l’institution avait été rétrogradée à la 5e position du palmarès. D’ailleurs, son grade de master n’était plus attribué que pour trois ans au lieu de cinq. Depuis l’arrivée d’Isabelle Huault, ancienne présidente de l’université Paris-Dauphine, à la tête de l’établissement, l’école a pris une bonne direction, notamment en matière de recherche. Un effort que Le Figaro salue cette année.

Palmarès des meilleures écoles de commerce 2023 :
#1    HEC – 18,6/20
#2    Essec – 17,9/20
#3    ESCP – 17,8/20
#4    EM Lyon – 16,9/20
#5    Edhec – 16,5/20
#6    Skema – 16,1/20
#6    Neoma – 16,1/20
#8    Grenoble EM – 15,8/20
#8    Kedge – 15,8/20
#8    Iéseg – 15,8/20
#11  Audencia – 15,7/20
#12  TBS Education – 15,6/20
#13  Montpellier BS – 15,5/20
#14  ICN – 15/20
#14  EM Strasbourg – 15/20
#16  Excelia – 14,9/20
#17  Rennes SB – 14,7/20
#18  Burgundy SB – 14,6/20
#18  EM Normandie – 14,6/20
#20  Essca – 14,5/20
#20  EMLV – 14,5/20
#20  Institut Mines-Télécom BS – 14,5/20
#20  ISC – 14,5/20
#24  Paris School of Business – 14/20
#25  Inseec Grande Ecole – 13,7/20
#25  ESC Clermont – 13,7/20
#25  EDC – 13,7/20
#28  ESCE – 13,5/20
#29  ISG – 13,2/20
#30  Ipag – 13,1/20
#30  Esdes – 13,1/20
#32  ICD Business School – 13/20
#33  South Champagne BS – 12,9/20
#34  EBS – 12,8/20
#34  Idrac – 12,8/20
#36  Istec – 12,6/20
#37  Brest BS – 12,1/20
N.C.  ESC Pau

Méthodologie du classement
Le Figaro a adressé un questionnaire aux 38 écoles de commerce conférant le grade de master pour leur programme grande école. Les écoles ont été évaluées sur leur excellence académique, leur rayonnement international et l’emploi de leurs diplômés. Les notes affichées sont sur 20.

Excellence académique
Nous avons pris en compte : la durée du grade de master, la présence d’enseignants de très haut niveau, le taux d’encadrement et la recherche de l’école, à travers les publications de ses enseignants-chercheurs ainsi que ses performances au classement de Shanghai.

International
Nous avons recensé le taux d’enseignants-chercheurs diplômés à l’étranger et la part de diplômés étrangers. Nous avons aussi évalué la mobilité internationale des étudiants, en comptant le nombre de pays accessibles en échange ainsi que les étudiants en double diplôme avec une université accréditée.

Relations avec les entreprises
Nous avons pris en compte : les salaires à la sortie d’école, la réputation des écoles auprès des employeurs, le chiffre d’affaires de la junior-entreprise, la présence sur les réseaux professionnels (LinkedIn) et le nombre d’anciens de l’école lauréats du Choiseul 200.

(lien vers l’article original)

« La grande démission » : podcast France Inter

Voici un lien vers un podcast bien sympathique de la radio France Inter, où le sujet traité est « la grande démission » :
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/zoom-zoom-zen/zoom-zoom-zen-du-mardi-30-aout-2022-2767742

Résumé :
Encouragées par l’embellie économique, 520 000 personnes ont décidé de démissionner en France au premier trimestre 2022.
Les Français semblent vouloir donner de plus en plus de sens à leur travail après la crise du Covid.

Intervenant :
Tristan Dupas-Amory, chercheur associé au Centre d’études et de recherches sociologiques (ESCP)

Le 10ème baromètre Peoplexpert des offres d’emploi

Voici les résultats sur les 7 derniers mois de notre outil d’observation du nombre d’offres d’emploi publiées sur l’Apec, Pole Emploi, Indeed et Cadremploi. Après une chute régulière entre septembre et décembre 2020 on constate une remontée significative depuis janvier 2021.

Pour rappel notre baromètre n’a pas pour vocation d’être un outil extrêmement précis quant au nombre réel d’offres d’emploi disponibles. Son objectif est simplement de dégager une tendance très macroscopique du marché de l’emploi. 

Peoplexpert lance Calcapat, son calculateur de calories pour pâtisserie 🙂

Un calculateur de calories pour pâtisserie ?

Quelle drôle d’idée, et surtout quel lien avec le recrutement ? Aucun ! Sauf qu’en 2020 le confinement est passé par là, que les collaborateurs et collaboratrices de Peoplexpert sont restés sagement chez eux, et que certains d’entres eux se sont occupés en se lançant dans la pâtisserie : énormes cookies, muffins, donuts, flans, cakes etc…

Le bilan de tout cela a été qu’au bout de quelques semaines des (petits) kilos superflus sont arrivés, faisant naître de vraies questions existentielles comme « puis-je réduire les calories dans mes gâteaux ? » ou « quel morceau de ce délicieux cookie puis-je prendre tout en restant raisonnable ? ».

Pour y répondre il fallait évidement disposer d’un outil permettant de calculer ces calories, et c’est là que les vrais problèmes ont commencé. Impossible d’en trouver un qui corresponde au besoin, c’est à dire qui soit ultrasimple et facilement accessible. Du coup il n’y avait pas d’autre solution que d’en concevoir un nous-même.

C’est désormais chose faîte, nous l’avons finement appelé « Calcapat », il évoluera avec le temps (et vos remarques éventuelles) et il est à votre disposition ici 🙂

« L’intérêt de la mission à plus de sens pour un junior que la rémunération »​ selon A Compétence Egale

Il s’agit là de l’une des nombreuses conclusions du nouveau baromètre de l’association dont Peoplexpert est membre. Ce qui rend celui-ci particulièrement intéressant est la bonne idée sur laquelle il est fondé : croiser les avis des juniors avec ceux des RH afin de voir si tout le monde est bien en phase…ou s’il y a un décalage. Pour réaliser cette synthèse A Compétence Egale a donc interrogé 790 juniors de 18 à 30 ans (dont 83% avaient au moins un Bac+3 et 26% un parcours ESC ou Ingénieur) ainsi que 101 acteurs de la fonction RH (dont 37% de RRH/DRH).

Parmi les résultats qui ressortent il y a donc celui qui est en titre de cet article. Il doit cependant être largement tempéré. Si les juniors pensent en effet que la rémunération n’est pas un critère porteur de sens pour le début de leur carrière il n’en reste pas moins qu’ils la placent au 2ème rang de leurs attentes. Une autre conclusion marquante est celle qui met en avant le gap qui existe entre l’image que les juniors ont de leur savoir-être et de leur autonomie…et celle que l’entreprise en a. Sur ces deux critères il y a plus de 20% d’écart de perception.

Il serait intéressant de refaire ce même baromètre l’année prochaine. La crise sanitaire actuelle qui perturbe de plus en plus le marché de l’emploi pourrait en effet changer significativement les comportements des uns et des autres.

Lien vers le baromètre « Les juniors et l’accès à l’emploi »

Le 9ème baromètre Peoplexpert des offres d’emploi

Alors que nous pouvions nous attendre à une hausse des offres d’emploi publiées avec l’arrivée de la rentrée, au moins de façon mécanique suite aux retours de congés, il s’avère que ce n’est pas le cas. Pour la première fois depuis mai notre baromètre baisse. Il descend peu, certes, mais il descend tout de même : -1,66% par rapport à début août. Même si elle est faible, le fait que cette baisse se produise à un moment habituellement propice à la croissance n’est pas enthousiasmant pour la reprise… Ceci dit nous restons tout de même juste au dessus de la moyenne des 11 derniers mois avec +0,79% (valeur représentée par la flèche transparente).

Sept20_baro_graphiqueSept20_baro_donnees

Pour rappel notre baromètre n’a pas pour vocation d’être un outil extrêmement précis quant au nombre réel d’offres d’emploi disponibles. Son objectif est simplement de dégager une tendance très macroscopique du marché de l’emploi.

Le 8ème baromètre Peoplexpert des offres d’emploi

Août est le 4ème mois de hausse consécutif (+4,8%). La tendance se confirme, surtout chez les deux grands acteurs de référence que sont Pole Emploi (+7,64%) et l’Apec (+9,89%). Avec 1 238 428 offres publiées nous ne sommes toujours pas revenus au niveau de début mars 2020 (1 400 000) mais l’écart se resserre. La moyenne des 10 derniers mois (1 207 318) est d’ailleurs dépassée (+2,58%, évolution représentée par la flèche blanche).

organigrammedesoffresdonneesbrutes

Pour rappel notre baromètre n’a pas pour vocation d’être un outil extrêmement précis quant au nombre réel d’offres d’emploi disponibles. Son objectif est simplement de dégager une tendance très macroscopique du marché de l’emploi.

Le 7ème baromètre Peoplexpert des offres d’emploi

Plus de 17% de croissance du nombre d’offres d’emploi sur les principaux job boards français ce mois-ci ! La hausse entamée le mois précédent se confirme nettement et c’est une excellente nouvelle. Elle est visible sur tous les sites, l’Apec se permettant même un bond spectaculaire de près de 30% (+15% pour Pole Emploi).

Avec 1181758 offres début juillet nous sommes encore loin du pic pré-confinement de début mars (1394448) mais la remontée est significative et ce chiffre est désormais (légèrement) supérieur à la moyenne du nombre d’offres sur les 6 derniers mois (représentée par la flèche blanche).

7eme barometre_diagramme7eme barometre_tableau